Epistémologie

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Thème : épistémologie

Texte 1 : Durkheim (E), Les règles de la méthode sociologique, Paris, Puf, Quadrige, 1981 (1995) pp3-5, pp31-32

définitions

coercition : contrainte de comprendre

intrinsèque : propre à quelqu’un

Cet ouvrage consiste en sa tentative d’appliquer la démarche scientifique en sociologie suite à la parution de sa thèse « De la division du travail social » (1893). Il formalise alors sa méthode dans « Les règles de la méthode sociologique » qu’il met ensuite sa méthode en pratique dans « le suicide »
Fin du XIXème la construction des sciences sociales ( institution ), sa démarquation en tant que science autonome est due aux travaux de durkheim. Ce dernier se démarque par son approche positive du couple Herber et Spencer.
Son livre est construit en six chapitres, chacun reprenant une idée principale comme ci suit :

1/ définition des faits sociaux, caractéristiques principales
2/ conditions d’observation des faits socaux, choix d’une posture critique et d’une distanciation à la réalité.
3/ disctinction entre normal vs pathologique ( par exemple un crime commun à toute société est considéré comme normal, renvoyant à l’idée de moyenne )
4/ après observation, procéder à la classification par critère de chaque élément
5/ phase d’explication des faits sociaux ( non par la psychologie )
6/ la preuve doit être pbtenue par une méthodologie comparative

découpage en paragraphes et extraction de l’idée principale de chacune

partie I ( définition du fait social )

Paragraphe 1 : les fait sociaux sont extérieurs à l’individu

Paragraphe 2 : notion de contrainte sociale, decription de cette coercition, qu’elle soit directe ou indirecte, ressentie ou pas.

Paragraphe 3 : conclusion : synthèse des deux praragraphes précédents, définition clairement énoncée du fait social

Partie II ( règles, méthodes d’observation du fait social )

Paragraphe 4 : le sociologue doit écarter tout concept non scientifique. Écarter mes prénotions, s’affranchir des fausses évidences. Oubier les préjugé, la perception directe ( subjective )

Paragraphe 5 : explique difficulté d’être objectif face à quelque chose qui passionne le sociologue, exprime les facteurs qui rendent la ruture avec les prénotions difficiles

Paragraphe 6 : donne une démarche que doit suivre le sociologue : définir précisément le sujet traité

Paragraphe 7 : rejoint le paragraphe 6, définir les caractéristiques du sujet traité sans se baser sur des prénotions

Paragraphe 8 : énonce la règle sur la inère de choisir l’objet d’étude et de mener sa recherche.

Résumé :

le texte de durkheim se déoupe en deux partie : la première définit les faits sociaux comme étant extérieur à l’individu et explqiue la coecition qu’ils exercent sur lui. La seconde partie énonce les règles de la méthode sociologique : le sociologue doit éarter les prénotions et se baser sur des caractéristiques objectives seules. Ceci est rendu difficile par la proximité qui existe entre le sociologue et son sujet de recherche. Afin de surpasser ces difficultés, le sociologue doit définir son sujet et ses caractéristiques en se détachant des prénotions, préjugés et en choisissant son sujet de façon méthodique

thème global : comment faire une analyse sociologique

thème du texte : en donner les règles de base, définit sn champ d’étude ( socio )

notions à retenir :
le fait social
la rupture avec les prénotions.

Texte 2 : Bourdieu (P), chamboderon JC. Passeron JC. Le métier de sociologue, mouton, 1983

définitions

heuristique : qui a une utilité dans la recherche notemment la recherche scientifique et epistemologique, qui aide à la découverte. Discipline qui se propose de dégager les règles de la recherche scientifique et de la découverte

serendipity : réalisation de découvertes due à un accident ou la sagacité, sans qu’elles soient recherchées l’origine

sagacité : perspicassité, finesse d’esprit

paradygme : ensembde des problèmes à étudier et des techniques propres à leur étude

Ensemble de textes sur les sciences sociales et naturelles, bourdieu questionne la pratique sociale, la technique, en mettant à jour les principes clefs des chercheurs pour leur travail scientifique

idée principale : aller au delà des approches epistémiques pour arriver à un accord sur la méthodologie

construction du livre en trois partie :

1/ rupture nécéssaire : le développement de la vigilance épistémique ( sociologue proche de son objet par l’intérêt la passion, éviter l’utilisation de présupposés/prénotions comme bases à un raisonnement)
2/ la contruction de l’objet ( comment le définir etc )
3/ l’épreuve des faits, la vérification

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *