Stades du développement psychologique

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les stades en psychologie

une manière de penser le développement

La structure donne un sens à l’action, une foction particulière; l’association fait la force de la structure. Wygitski et Piaget pensent à l’idée de stades comme une accumulation d’oublée de réorganisations successives.

Expérience :

On donne une boite d’allumettes à un enfant contenant son collier préféré. L’enfant procède par tatonnement, d’abord, puis commence à combiner des shèmes mentalement, accompagnés d’une représentation par l’action ( ouvrir la bouche en pensant à ouvrir la boite par exemple ) s’ensuit la compréhension. On parle là d’intelligence conceptuelle, à laquelle suit l’intelligence formelle.
Wallon s’intéresse à la place de la verbalisation.
La pensée de lenfant n’est pas réversible dès le départ. Par exemple, si l’on vide une jatte d’eau dans deux autres, un enfant de 4 ans sera convaincu qu’il n’y a plus la même quantité d’eau qu’au départ. Losque cette capacité à utiliser une pensée réverible, on tend en fait vers une pense opératoire, souple, logico mathématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *