Clinique : Introduction et définitions

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Qu’est ce que la psychologie clinique ?

Introduction

La psychologie clinique et la psychopatholodie sont elles différentes ou semblables ? Qui fait parrtie de l’autre ? L’ambiguité se définit selon les auteurs et les cadres qu’ils adoptent, leur positionnement. Il xiste une diversité de définitions et selon les conceptions, il n’existe pas de séparation franche entre les deux.

Jean Louis Pédinielli considère la psychopathologie comme appartenant à la clinique, il s’agit pour lui d’un sous discours de la clinique avec pour objet d’étude, l’évaluation, le diagnostic, l’aide et le traitement de la souffrance psychologique quelle que soit son origine.

Jean ménéchal propose la définition suivante : La psychopathologie se définit comme une science de la souffrance psychique et l’épistémologie de la psychologie clinique et de la psychiatrie. Ceci illustre la difficulté de différenciation entre les deux branches, d’après leur objet d’étude, leur méthode, leur histoire, leur champ d’application, car elles peuvnt en avoir en commun. Les désaccords sur les domaines d’intervention existent aussi : les troubles mentaux relèvent de la psychiatrie, clament ces derniers. Il existe visiblement des rivalités entre praticiens.

Quelque définitions :

Daniel Lagache (1949) On entend essenciellement par psychologie clinique une discipline psychologique basée sur l’étude approfondie des cas individuels. En termes plus précis, la psychologie clinique a pour objet l’étude de la conduite humaine individuelle et de ses conditions psychologiques (hérédité, maturation, conditions psychologuues et psychopathologiques, histoire de vie…) en un mot : l’étude de la personne totale en situation.

Juliette Favez (1959) L’étude d’une personnalité singulière dans la totalité de sa situation et de son évolution soit l’approche controlée de l’homme par l’homme dans une situation d’implication réciproque. – la notion de transfert et de contre transfert apparaît pour la première fois dans cette définition.

Anzieux (1983) : Une psychologie individuelle et sociale, normale et pathologique, elle concerne le nouveau né, l’enfant, l’adolescent, le jeune adulte, l’homme mur, l’être vieillisant, l’être mourrant (tous les stades de la vie sont concernées)

Hubert (1983) Branche de la psychologie ayant pour objet les problemes et troubles psychologiques ainsi que la composante psychique des troubles somatiques

Pedinielli (1994) La psychopathologie comme appartenant à la clinique, il s’agit pour lui d’un sous discours de la clinique avec pour objet d’étude, l’évaluation, le diagnostic, l’aide et le traitement de la souffrance psychologique quelle que soit son origine.

Les incompatibilités, différences dans ces définitions renvoient à des démrches scientifiques et des conceptions différentes de l’humain.

9 comments

  1. Anonymous Reply

    Salut tu serais pas à la fac d’Albi par hasard ?

  2. Anonymous Reply

    moi je dirai plutot que tu es à la fac du Mirail

  3. Anonymous Reply

    j’en étais plus que sûre vu que certaines de mes prises de notes ressemblaient beaucoup aux tiennes. en tout cas merci d’avoir créé ce blog car je suis pas très rapide en prise de notes et parfois il manque quelques passages dans mes cours

  4. didine Reply

    coucou moi aussi je suis à la fac du mirail et je n’ai rien compris au cours de marie jean sauret pourrais tu m’aider? en fait je n’arrive pas à accéder au contenu de tes cours je n’ai que le plan peux tu m’aider? biz amandine

  5. Celina Reply

    Salut Didine! Si tu ne trouve pas les derniers cours, c’est normal XD Moi aussi j’ai du mal étant donné qu’ils sont assez désorganisés et compact, même si je les trouve super intéressants; J’ai pris un peu de retard sur le blog, j’ai pas encore tapé tous les cours à l’ordi. ça va venir petit à petit.
    Je mettrai à jour les menus ce week end par contre, ca devient trop brouillon si tu t’y perds ^^.

  6. Anonymous Reply

    Je peux vous assurer que les cours de TD du Mirail sont beaucoup plus construits et détaillés que ceux d’Albi! Comme quoi la soit disant mauvaise réputation de la fac de Psychologie du Mirail voit ici un sacré démenti!

  7. Celina Reply

    Ca dépend toujours un peu des profs, mais c’est clair que je n’ai jamais eu a me plaindre de la qualité des cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *