L’appareil psychique

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’idée d’un appareil psychique s’est formalisée dans ces travaux. Dès le début de son oeuvre, freud va utiliser le terme d’appareil psychique pour suggérer qu’il a une tâche à accomplir, un travail. L’idée d’une topique psychique (étude de la structure mentale) est présente dans la pensée freudienne dès 1895. il va élaborer un appareil psychique constitué de systèmes doués de fonctions différentes vers les années 1905.

Première topique (1905)

Le système de l’inconscient comprend trois systèmes. Le conscient est situé à la périphérie de l’appareil psychique, et reçoit les informations extérieures (du monde) et celles provenant de l’intérieur. C’est le lieu d’accès direct des représentations à la conscience, et en lui ne s’inscrit aucune trace durable des excitations. Il respecte des règles comme la logiques, la temporalité pour se protéger et garantir sa survie en refoulant tout ce qui pourrait menacer l’adaptation du sujet.

Le préconscient est situé entre le système inconscient et conscient. Il est le plus souvent rattaché au conscient et renvoie à la conscience dans sa fonction perceptive. il est séparé de l’inconscient par la censure qui va chercher à interdire au contenu inconscient la voie vers la conscience.

L’inconscient est le siège des pulsions, désirs, souvenirs refoulés, partie la plus archaïque de l’appareil psychique, car ce système ne comprend que des représentations qui ne sont pas mentalisables, verbalisables. C’est un système ne répondant pas à une logique, ni une temporalité, rien n’y est ordonné car elles obéissent au principe de plaisir.

La censure est une instance particulière qui laisse passer uniquement ce qui lui est agréable et retient le reste massivement.

Seconde topique (1920)

Attention, il ne faut pas effectuer de correspondance terme à terme avec la première!!

Le ça est situé dans l’inconscient, il s’agit de l’instance la plus primitive: c’est le réservoir de la libido, du désir sexuel et des autres désirs tels que le désir de domination, de maitrise, de savoir… Il cherche des satisfactions immédiates.

Le surmoi est aussi dans l’inconscient, il refoule et censure de façon archaïque et renvoie à l’intériorisation des désirs et des interdits parentaux.

Le moi est en grande parie dans l’inconscient, il s’efforce d’établir un équilibre entre les interdis et les désirs du « ça » et les nécessites de l’action sur le monde extérieur.

Le but de ce système est de maintenir un équilibre entre les différentes tensions, en tentant de maintenir celles ci à un niveau aussi bas que possible. par exemple, invité au week end de l’année, celui qu’on a attendu avec impatience, une sortie en groupe tombe un lundi, or on a un partiel ce jour là. Quoi faire? On a différentes possibilités: j’y vais (principe de plaisir -avec le risque de regretter ce choix), je n’y vais pas (le surmoi est responsable d’un sentiment de culpabilité – avec le risque de regretter ce choix aussi) ; l’équilibre s’établit par le moi, qui forme un compromis: je bosse la semaine d’avant pour avoir l’esprit libre ce week end là, je rentre dimanche à 14h au lieu de 18h au lieu. Un autre compromis peut être de se dire: pas grave, je vais à mon week end et je passerais mes examens à la session de septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *