But de l’ergonomie2 minutes de lecture

L’ergonomie a pour but la transformation du travail

La transformation du travail est la finalité première de l’intervention ergonomique. Ce but est sous-jascent quel que soit le contexte de l’ergonomie: pratique professionnelle ou production de nouvelles connaissances académiques.

La transformation est faite pour répondre aux objectifs des entreprises (économique, déploiement, efficacité etc.), tout en préservant la santé et les compétences des opérateurs. Cette double finalité a comme objectif d’améliorer conjointement les conditions de travail et la productivité.

Exemples

Aéronautique

Pour concevoir une nouvelle ligne d’assemblage d’avions, le constructeur fait appel à des ergonomes. Ces derniers ont pour objectif d’assurer la qualité du produit et la santé des travailleurs sur les chaines en évitant les risques d’accidents.

Industrie

Un atelier de fabrication de meubles fait appel à des ergonomes pour les concevoir en fonction contraintes physiques. Les ergonomes contribuent à minimiser les déplacements avec ports de charge pour optimiser la production tout en préservant la santé des travailleurs et éviter les maladies professionnelles.

Travail de nuit

Un établissement hospitalier souhaite modifier les horaires de travail en fonction des tâches et fait face à des conflicts, grèves et problèmes de recrutement. Les ergonomes aident médier la situation en proposant une organisation qui permet d’optimiser les plannings tout en tenant compte des besoins physiologiques et sociaux des travailleurs.

Soin d’urgence

Un service d’urgences demande de l’aide à des ergonomes pour améliorer les temps de réaction en cas d’urgence. Ils réalisent des études sur le fonctionnement des services de secours. Les pompiers, premiers sur les lieux d’un accident effectuent normalement un co-diagnostic avec un médecin pour savoir s’il faut envoyer une ambulance. Les ergonomes conçoivent un services de secours qui intégre l’utilisation de vidéo pour aider au diagnostic. L’idée était d’utiliser la vidéo pour aider au diagnostic du côté médecin. Cela permet de réduire les délais du diagnostic et de mieux répartir les ressources/temps en fonction de la gravité et de l’urgence de chaque situations.

Toute intervention est une ergonomie de conception

Avant, on parlait d’ergonomie de correction et d’ergonomie de conception. De nos jours cette dichotomie, liée à l’origine récente de la discipline, s’estompe. On considère maintenant que modifier une situation de travail existante, c’est en créer une nouvelle. On parle donc de conception pour toutes les situations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *