Multidisciplinarité et interdisciplinarité de l’ergonomie

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

112 L’ergonomie : l’approche pluridisciplinaire et interdisciplinaire

Officialisée dans les années 50s/60s, la discipline est jeune et s’enracine donc dans des disciplines plus anciennes. En ce sens, l’ergonomie est pluridisciplinaire. Issue de la rencontre de la psychologie et de la physiologie, ainsi que de l’ingénierie, elle fait appel à toutes les sciences concernées par le travail. Un ergonome ne peut pas maitriser toutes ces sciences, qui peuvent comprendre la sociologie, l’économie, le management, l’ingénierie, la communication etc…

En 1965, Bernard Metz estimait que beaucoup d’ergonomes ne le sont qu’à mi temps, l’autre moitié de celui ci étant nécessaire pour puiser dans les autres disciplines des concepts, méthodes dont ils ont besoin : tout un travail de recherche.
L’approche pluridisciplinaire combine différents regards sur un même objet. Elle apporte un éclairage étayé mais ne suffit pas : il faut aller plus loin, c’est un premier pas vers l’interaction entre les disciplines et spécialistes concernés. L’ergonomie tente d’articuler ces connaissances issues de différentes discipline, aller plus loin que la simple juxtaposition des connaissances. On parle alors d’interdisciplinarité.

On fait souvent analogie à des rivières qui arrivent à une embouchure commune, qui constitue la métaphore de l’interdisciplinarité: là où les eaux s’intègrent les unes aux autres. L’interdisciplinarité permet de construire un autre regard et type d’apport de connaissance. L’ergonomie en ce sens produit un regard nouveau sur le travail et en particulier sur son objet de recherche qu’est le fonctionnement de l’homme au travail. L’ergonome travaille toujours en équipe et se pose aussi le problème de la pluri et interdisciplinarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *