Composantes fonctionnelles et normatives du groupe.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

1/ Les fonctions du groupe sont la mise en commun du but, et une fonction d’insertion, de construction d’un sens partagé. La constitution d’un groupe supposera que ses membres aient un intérêt en commun suffisamment important pour que cet intérêt puisse être partagé par tous et les lie en devenant un intérêt commun.

2/ la définition des frontières du groupe
Tout groupe va instaurer ses limites pour créer un sentiment d’appartenance. Il se construit dans ses rapports à l’environnement dans une fonction d’intégration et de cohésion sociale.

3/ établir des relations interpersonnelles et les gérer
Le groupe a une fonction de communication et d’identification: chaque membre se construit une représentation mentale des autres membres avec qui il pourra communiquer à un niveau interpersonnel.

4/ constitution d’une organisation
L’organisation établit des normes pour prendre des décisions. Elle a en ce sens une fonction de différenciation et de normalisation.

A/ Composantes normatives
une norme est un ensemble de valeurs et de règles largement dominantes et suivies dans une société donnée. Elles impliquent une adhésion attendue et un système de sanction en cas de non respect.

Nous allons illustrer ceci avec l’exemple des Hamish. Ce mot provient du dialecte alémanique, et du fondateur Ammann: il a fondé un groupe communautaire a caractère religieux de type chrétien professant. Ceux ci étaient persécutés pour avoir refusé la hiérarchie de l’église. Ils ont dans un premier temps émigré vers l’Alsace, fuis vers l’Amérique. On en compte 180 000 de nos jours. Leurs règles de vies, l’ordnung, est basé sur le respect des traditions, une vie pieuse, un mode de vie rural, une communauté unie. Ses valeurs sont que la communauté transcend l’individualité, rester ensemble est la valeur suprême. Le passé leur est aussi important que le futur,e t ils refusent en ce sens le progrès technologique, qu’ils voient comme une menace du groupe. Le travail est valorisé plus que la consommation. D’autres valeur mises en avant son la soumission, l’obéissance, l’humilité. Cela se traduit entre autre par des habits non ostentatoire.

Ces normes sont parfois transgressées, mais toujours en période de stabilité, de sécurité. En cas de difficultés elles sont durcies et scrupuleusement respectées. Elles servent à contrôler l’environnement, surtout lorsqu’il est incertain, menaçant pour le groupe. Elles facilitent aussi la prise de décision et sont d’extraordinaires systèmes d’évitement des conflit, des sujets qui fâchent. Elles permettent aussi de ne pas aborder certains sujets délicats pour la vie du groupe et établissent ainsi un caractère identitaire du groupe. Les norme contribuent surtout à mettre en place un système d’influence des comportements en groupe, plus qu’un système d’influence des attitudes.

Chomsky parle d’autoritarisme du groupe, c’est à dire qu’il va entrainer un conformisme très puisant. Par exemple au kibboutz, le service militaire est optionnel, mais même ceux qui sont contre le font.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *