Les apports de Margarett Mahler

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Malher Margarett (1897-1985) est très freudienne quant à elle, et reste attachée au découpage de l’infantile en stades; Elle propose trois phases de la période entre 0 et trois ans, correspondant au processus de séparation-individuation. De la première à la quatrième semaine de vie de l’enfant, celui ci est en phase autistique normale: le bébé ne perçoit que lui même.

Entre le deux et dixième moi, on passe à la phase symbiotique, l’enfant est encore en dépendance absolue, puis relative à ses parents. Il y a une grosse différence cependant: il commence au fur et à mesure à percevoir l’extérieur et crée la relation primordiale symbiotique. A cette phase, la satisfaction des besoins provient de l’extérieur, et c’est acquis par l’enfant.

Enfin, jusqu’à 2 à 3 ans, c’est la phase de séparation-individuation, durant laquelle l’enfant se différencie d’avec la mère, en particulier par une opposition féroce. L’autonomie est toujours plu grande, avec l’évolution des fonctions de marche, de préhension, le développement de la mémoire, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *