Les relations entre pratique et recherche

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

5 Les relations entre pratique et recherche*

51 Pratique et recherche sont liées

Les praticiens doivent se tenir au courant des avancées de la recherche, adapter ses méthodes au besoin et peut être amené à faire de la recherche pour certains cas nouveaux auquel il peut être confronté. Le chercheur, lui doit garder à l’esprit les applications possibles des recherches qu’il entreprend. La recherche peut amener à des modifications de la pratique, et la pratique / le terrain peut soulever des questions pour la recherche.

La principale différence entre chercheur et praticien est que le praticien répond à la demande d’un client, à laquelle il devra répondre, la problématique ne vient donc pas de lui mais est extérieure à lui. au contraire, le chercheur peut choisir sa problématique, limité uniquement par le cadre théorique et éventuellement les questionnements du moment.

Dans les deux cas, la démarche reste à visée scientifique. Une fois la problématique choisie, on va entamer une observation ou des entretiens qui permettront de penser une ou plusieurs hypothèses prédiagnostiques ou hypothèses de recherche. Le psychologue va alors chercher à vérifier son hypothèse ou la peaufiner. A l’aide d’outils choisis, le psychologue va analyser la situation et infirmer ou confirmer son hypothèse. Dans les deux cas, ce qui est recherché est l’administration de la preuve.

Ce qui varie de nouveau, ensuite est ce qu’on fait des résultats, dans un cas, ils servent à établir un diagnostic et proposer un traitement, dans l’autre ils servent de base à la rédaction d’un article scientifique qui sera au final publié dans la presse spécialisée, pour être à disposition des praticiens.

52 principes d’une démarche à visée scientifique

Les conditions humaines sont à rechercher dans les relations de l’homme à son entourage et son environnement. Ces conditions trouvent donc leur causes dans ces éléments, mais attention à ne pas confondre causalité et covariation. Un enfant agité regardant par la fenêtre ne l’est pas parce qu’il regarde par la fenêtre, par exemple. Il faut de plus toujours prendre en compte un risque d’erreur, celui des probas lors des analyses statistiques de données.

*attention, ceci n’est pa le cours tel que l’a dicté la prof, étant donné que ce sont des notions qui ont été vues et revues. Pour approfondir ces points si votre mémoire n’est plus toute fraiche à ce sujet, référez vous aux cours de méthodologie de L1 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *