Le déontologie bientôt sanctionée?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le 22 novembre 2008, aura lieu en vote pour définir un nouveau statut de celui-ci. Il offre trois possibilités. La première et la création d’une instance ordinale (création de l’ordre des psychologues) qui conduira à une application de la déontologie par l’ordre. Ceci rejoint l’ordre des médecins, où les questions de déontologie sont jugées par le conseil de l’ordre. La deuxième possibilité est, en plus de la CNCDP, la création d’une réglementation par décret en conseil d’État. Les litiges seraient alors tranchés par les tribunaux, sans qu’un ordre soit créé. La troisième possibilité est de ne mettre en place aucune procédure de réglementation.

Les inconvénients d’un ordre, c’est qu’il exclut les enseignants chercheurs, et pose le problème de l’autonomie du chercheur. Les inconvénients d’une réglementation par décret relèvent des intérêts politiques par rapport à la psychologie. Avec un président qui pense qu’elle ne sert à rien, cela risque de poser certains problèmes. Les inconvénients de la troisième, c’est justement que le code déontologique actuel n’a pas d’autres engagements et conséquences que moraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *